Les Ours savants 

1

 Les Ours savants

Dressés et présentés par M. et Mme Spessardy des Folies Bergère.

PAT 1905-10


The Trained Bears

A very clever troupe, ball-rolling, cycling, dining, and horse-riding. A bottle of wine each is received with evident pleasure. The bottles are not left until quite empty. Also A SENE in the POLAR REGIONS.

The Era, London, November 4, 1905, p.  33.

2

1 Pathé 1308  
2 n.c. Karl Spessardy
 

[...] Le clou des séances était toujours "la présentation du merveilleux travail des ours savants des Folies Bergère de Paris, dressés par M. Spessardy The Globe Trotter lui-même et représenté sur l'écran de son magnifique cinéma." Il avait fait tourner ce film lors d'un de ses passages dans le grand music-hall parisien ; il constituait forcément une grande exclusivité.


Roger Spessardy, Face aux fauves chez Pinder, Paris, Guy.Authier, 1978, pp. 43-44.

3 ≤ 10/1905 100 m/328 ft
 

Folies-Bergère
Les Folies-Bergère ont rouvert avec éclat. On y voit, comme aux précédentes saisons, un grand nombre de bergères toutes prèles à faire des folies, et par là le nom du célèbre music-hall se trouve amplement justifié.
Le spectacle est ruisselant d'attractions somptueuses. Parmi les numéros qui défilent devant les yeux extasiés des Parisiens heureux de retrouver leur patrie après les explorations estivales, il faut citer les ours, les incomparables ours du signor Spessardi. Aucun théâtre de Paris ne pourrait présenter un groupement aussi beau de ces plantigrades, et Dieu sait pourtant si les cabinets directoriaux en hébergent des familles.
Bruns et gris, bien en poils, portant toutes leurs fourrures en dépit de la saison encore si peu avancée, les ours des Folies-Bergère sont d'une grâce sans pareille et d'une urbanité exquise.
Quoique différents de taille, ce sont des ours qui se suivent et qui se ressemblent, en dépit du proverbe.
Ils font de la bicyclette, du cheval de bois, sablent le Champagne comme s'il en pleuvait, dansent le menuet et sourient aux jolies spectatrices en ours tout à fait bien léchés.
Le bon Martin de nos enfances, qui se contente de grimper à son arbre pour la pins grande joie des bonnes d'enfants et des militaires, le bon Martin, s'il voyait les ours du signor Spessardi, en pâlirait d'envie au point de devenir un ours blanc, analogue à ceux dont le duc d'Orléans vient de découvrir l'existence dans les parages du pôle nord, au cours de sa récente exploration. Avant de fermer cette parenthèse, mentionnons que le même duc d'Orléans a aussi découvert dans ces parages l'existence d'un climat très froid et d'un grand nombre de morceaux de glace flottante, de l'espèce dite glace à rafraîchir [...].


Le Moucheur de chandelles, Le Journal amusant, Paris, 23 septembre 1905, p. 12.

4 France, Paris   

3

23/11/1905 MexiqueMexico, Teatro Circo Orrin Enrique Rosas Los osos amaestrados
13/12/1905 Espagne, Valencia Cinematógrafo de la Paz  
 

Los que han estado recientemente en París refieren con elogios los ejercicios de los célebres domadores de osos monsieur y Mme. Sperssanty, que se exhiben todas las noches en las Folies-Bergéres: pues bien, todo el que quiera verlos puede hacerlo sin moverse de Valencia, puesto que la empresa del Cinematógrafo de la Paz ha adquirido esta película interesante y hoy la pondrá al público.


La correspondencia de Valencia, Valencia, 13 de diciembre de 1905, p. 2.

24/02/1906 EspagneLa Corogne, Pabellón Coruñes cinematógrafo Osos sabios
07/03/1906 Espagne, Tortosa Salón Escudé Osos sabios
07/08/1906 EspagneVitoria Alonso Osos sabios

4

1308b
L'original dresseur de dompteur M. & Mme Spessardy
© Bibliothèque Nationale de France