Enrico PEGAN

(Trieste, 05/11/1854-)

pegan enrico

1

Giovanni Pegan. Descendance :

  • Enrico Pegan (Trieste, 05/11/1854-) épouse Ada Mancinelli (Bologne, 21/08/1867-Bologne, 10/09/1936)

2

Enrico Pegan a une activité commerciale, à Triste, dès 1872, comme on peut le voir dans l'annonce suivante. 

pegan enrico 1872 

Illustrirte Zeitung,  Leipzig, 1er juin 1872, p. 15.

Son nom réapparaît, en 1887 lorsque l'entreprise, qui porte son nom, est inscrite au registre du commerce :

Bei dem k. k. Handels- und Seegerichte in Triest wurde am 30. August 1887 in das Handelsregister eingetragen:
Die Einzelnfirma: Enrico Pegan, oder deutsch: Heinrich Pegan, mit dem Sitze in Triest. Eigenthümer ist Heinrich Pegan, Kaufmann in Triest.


Wiener Zeitung, Wien, 11 September 1887, s. 17-18.

pegan enrico 1891

Il giovine Pensiero,  Pula, 22 août 1891, p. 4.

Le commerce est situé Palazzo del Lloyd, via mercato vecchio, et l'annonce ci-dessus permet de mesurer la diversité des articles proposés, en particulier ceux qui fonctionnent à l'électricité. En octobre 1891, le magasin s'installe  Via Sanità, nº 17.C'est en 1894 que la liquidation de la société "Enrico Pagan" est prononcée. Elle devient effective le 29 novembre 1895.

Le cinématographe (1897-)

En 1897 Enrico Pegan collabore avec Antonio Permè - concessionnaire Lumière pour Trieste - et, pendant peu de temps, avec Giuseppe Stancich. Vers la fin de l'année 1897, il part, pour son propre compte en Slovénie, en Autriche et dans la région du Frioul (Italie). En 1903-1904, il est concessionnaire du bioscope.

 

3

4

07-10/12/1897 Italie  Udine Teatro Minerva Cinematografo
25/10/1901 Italie Reggio d'Émilie  Politeama Ariosto Reale Cinematografo Lumière